Sciatique et hernie discale

 

Sciatique par Hernie Discale

 

 

Quand doit-on opérer d'une hernie discale ?

Le traitement chirurgical de la hernie discale ne soigne pas les lombalgies mais soulage les névralgies, levant la compression du nerf par la hernie. Il est rarement nécessaire car la majorité des névralgies cède avec le traitement médical en quelques semaines parfois quelques mois. Schématiquement le traitement chirurgical se discute dans deux situations :
Soit exceptionnellement en urgence parce qu'il existe des signes neurologiques graves (paralysie nette des muscles commandés par le nerf comprimé, troubles urinaires ou de la continence anale secondaire un mauvais contrôle des sphincters) ou des douleurs atroces malgré l'utilisation des médicaments les plus puissants;
Soit parce que la névralgie résiste au traitement médical et que les douleurs dans la jambe sont intolérables à la longue. Dans ce cas, la solution dite "radicale" peut être un curetage chirurgical.


Comment se déroule l'intervention chirurgicale retirant une hernie discale : le curetage et quelles sont les suites opératoires ?

L'intervention va consister à ôter la hernie discale et le noyau du disque mais en laissant toute la partie périphérique fibreuse du disque assurant ainsi sa solidité.
Une intervention de hernie discale dure environ une heure. Cependant, la nécessité d'une anesthésie générale impose une surveillance en salle de réveil pour une durée de deux à quatre heures après l'intervention. Le patient retourne dans sa chambre lorsqu'il est bien réchauffé et réveillé. Les antalgiques sont prescrits afin de calmer les douleurs en rapport avec cette intervention. Il n'est habituellement pas nécessaire d'effectuer de transfusion sanguine. Une surveillance régulière recherchant des troubles neurologiques, des saignements trop importants, une baisse de la tension artérielle. Le patient est levé quelques minutes le lendemain de l'intervention et commence à marcher dès le surlendemain.
La durée habituelle d'hospitalisation après l'intervention est de trois à cinq jours. Il est parfois prescrit un corset pour un mois. Il n'est pas nécessaire d'aller dans une maison de repos ou dans un centre de rééducation.

Dans les suites opératoires, de nombreuses attitudes existent. Le plus souvent, un repos prolongé avec interdiction de s'asseoir pendant quelques semaines est prévu. Il faut savoir qu'aucune donnée scientifique ne justifie cette attitude. Bien au contraire, la majorité des études qui ont été réalisées sur les suites de hernie discale opérée incite à préconiser une reprise des activités précocement (pour en savoir plus).
Pour ces raisons, nous préconisons après ces interventions, un retour précoce aux activités de la vie quotidienne.
Cette reprise des activités suit 2 principes simples mais qu'il faut respecter impérativement et qui vous guideront dans les suites opératoires :
1. Il n'y a pas de consignes strictes de repos, les activités de la vie quotidienne seront reprises dès que vous vous en sentirez capable
- Il n'y a donc pas nécessité de ne rien faire ou de rester au lit en permanence
- Mais il ne faut pas non plus, reprendre toutes les activités d'un seul coup. Les activités les plus simples seront faites d'abord puis progressivement, les activités de plus en plus physiques.
2. La douleur doit être respectée
- Il ne faut pas que lors de la reprise des activités les douleurs réapparaissent de façon importante
- Cependant, il est normal qu'au départ un certain degré de douleur soit présent.
Ainsi, dans les suites opératoires et progressivement, la douleur doit diminuer pendant que les activités deviennent de plus en plus importantes
L'arrêt de travail est variable selon la profession (en moyenne de 1mois).